Femme allongée sur un lit, se serrant le ventre à cause du SPM.

Un sentiment de mal-être avant les règles est assez courant. Nous vous disons tout sur le syndrome prémenstruel (parfois appelé tension prémenstruelle), que vous souhaitiez connaître sa durée ou savoir comment en soulager les symptômes.

Savoir ce qu’est le SPM et comment y faire face fera une grande différence dans l’impact des changements hormonaux sur votre vie.

Que signifie l’acronyme SPM ?

SPM signifie simplement syndrome prémenstruel – ce syndrome est parfois également connu sous le nom de tension prémenstruelle. Le SPM est causé par les changements hormonaux qui surviennent lors de votre cycle menstruel. Ce syndrome couvre toute une gamme de symptômes et d’émotions que vous pouvez ressentir. Ceux-ci peuvent être légers ou, dans certains cas, assez désagréables, comme des seins douloureux, des ballonnements et de la fatigue. Certaines femmes ont également des maux de tête, des maux d’estomac et des troubles du sommeil. Vos émotions peuvent également être affectées, vous pouvez donc vous sentir plus morose, triste, irritable ou même au bord des larmes.

Le syndrome prémenstruel peut être frustrant, surtout si vous en ressentez tous les symptômes en même temps – cela peut vous donner envie de hurler et de vous rouler en boule sous votre couette jusqu’à ce que ça passe, ou vous pouvez n’avoir des symptômes que de temps en temps. De nombreuses femmes subissent le syndrome prémenstruel au cours de leur cycle et à différents stades de leur vie. Heureusement, les idées reçues que vous pourriez croire à propos du SPM ne sont pas vraies ! Apprenons-en plus sur le SPM.

IDÉES REÇUES SUR LE SPM

IDÉE REÇUE 1 : TOUTES LES FEMMES SOUFFRENT DU SPM CHAQUE MOIS

C’est faux. Certaines femmes n’en souffrent que certains mois. D’autres sont peu affectées. Certaines ne sont pas du tout touchées par le SPM. Nous sommes toutes différentes.

IDÉE REÇUE 2 : ON NE PEUT PAS TOMBER ENCEINTE EN PÉRIODE PRÉMENSTRUELLE

Vous pouvez très bien tomber enceinte lorsque vous êtes en période prémenstruelle. En fait, cela peut arriver à tout moment de votre cycle.

IDÉE REÇUE 3 : LE CHOCOLAT PEUT SOULAGER LES SYMPTÔMES

Vous avez peut-être envie de chocolat en période prémenstruelle, mais cela entraînera en fait de plus grandes fluctuations de votre glycémie, et donc des sautes d’humeur plus marquées. Il vaut mieux l’éviter (si vous le pouvez !).

IDÉE REÇUE 4 : VOUS NE POUVEZ RIEN Y FAIRE

Bonne nouvelle : il existe des remèdes ! De la prise d’huile d’onagre pour soulager les symptômes bénins à la consultation de votre médecin dans les cas extrêmes, vous n’avez pas à souffrir en silence.

Comment peut-on soulager les symptômes prémenstruels ?

Vous redoutez les symptômes ? N’ayez crainte. Il existe beaucoup de remèdes pour soulager vos symptômes prémenstruels et les empêcher de vous gêner. Ceux-ci consistent principalement à adopter un mode de vie plus sain qui peut avoir un impact considérable ! Bien que certains changements exigent un peu d’effort (comme dire adieu à votre dose de caféine du matin), gardez à l’esprit que ce ne sont que des suggestions que vous pouvez tester afin de trouver celles qui apaisent vos symptômes.

Vous pouvez déterminer quels remèdes fonctionnent pour vous en notant dans un journal comment vous vous sentez à l’approche de vos règles. Vous pouvez même conserver vos notes dans votre téléphone pour plus de facilité. Repérer vos symptômes récurrents et identifier un rythme vous aide à être préparée et à obtenir de l’aide.

Bien que le SPM ne touche que des moments spécifiques de votre cycle, vous pouvez adopter certains gestes tout au long de votre cycle pour vous donner les meilleures chances d’atténuer vos symptômes prémenstruels. Une activité physique régulière et une alimentation saine auront un impact considérable, surtout si vous incluez des glucides complexes comme du pain complet et des flocons d’avoine. Certains experts recommandent de réduire vos apports en sel et en caféine. Si rien de cela ne fonctionne, les analgésiques en vente libre pourront soulager la douleur : ayez-en à portée de main lorsque vous savez que vos règles approchent. Voici d’autres choses à tester pour aider à combattre vos symptômes du SPM...

COMMENT FAIRE FACE AU SPM

METTEZ-VOUS AU YOGA

C’est un excellent moyen de lutter contre les sautes d’humeur liées au SPM. Les massages, le tai-chi et la méditation sont également très utiles, car ils vous aident à vous détendre et à vous sentir moins stressée.

ARRÊTEZ DE FUMER

Si vous fumez, faites de votre mieux pour arrêter. En plus des risques pour votre santé, des études ont montré que les fumeuses sont deux fois plus susceptibles de ressentir des symptômes modérés ou sévères du syndrome prémenstruel.

FAITES DU SPORT

Il est prouvé que les activités aérobiques comme la marche rapide ou la natation aident à soulager l’anxiété, la dépression et les troubles de l’humeur qui accompagnent le syndrome prémenstruel.

MANGEZ SAINEMENT

Vous pouvez être moins vulnérable à vos émotions en mangeant davantage d’aliments sains comme les céréales complètes, les fruits et légumes – et moins de sucre, de matières grasses et de sel.

RÉDUISEZ LES STIMULANTS

Vous avez peut-être envie de caféine lorsque vous êtes en période prémenstruelle, mais vous feriez mieux de réduire votre consommation de café, de thé et de chocolat, car ceux-ci peuvent aggraver vos symptômes.

Le SPM peut être désagréable à vivre, mais les conseils ci-dessus peuvent vous aider à réduire vos symptômes et à continuer à vivre sans crainte, même en plein SPM. Et si vos symptômes rendent votre quotidien trop difficile, consultez votre médecin qui pourra déterminer si vos symptômes du SPM sont liés à autre chose comme le SOPK et vous aider à les gérer.

Si vous souhaitez en savoir plus, lisez notre article sur une forme grave de SPM, appelée TDPM (trouble dysphorique prémenstruel) ou découvrez les idées reçues fausses sur les règles.

Avis de non-responsabilité médicale

Les informations médicales contenues dans cet article sont fournies à titre informatif uniquement, et ne doivent pas être utilisées ou invoquées à des fins de diagnostic ou de traitement. Veuillez consulter un médecin pour obtenir des conseils concernant des problèmes de santé spécifiques.



[Références]   

[1 & 2]  Information tirée d’une étude américaine réalisée par des chercheurs de l’Université de Californie. Étude intitulée : The Association of Inflammation with Premenstrual Symptoms.

[1]  https://theperiodvitamin.com/pms-mood-swings.html 

[2]  http://www.womenshealth.gov/publications/our-publications/fact-sheet/premenstrual-syndrome.html 

[3]  http://www.everydayhealth.com/pms-photos/10-healthy-ways-to-manage-pms.aspx#02

En savoir plus

Gamme de serviettes hygiéniques

Découvrez toute notre gamme de serviettes hygiéniques