Femme à la piscine

Un quart des femmes en âge de procréer a ses règles. Et pourtant, il existe encore une grande confusion sur la manière dont les règles affectent la vie des femmes.

Des siècles durant, de nombreuses cultures pensaient qu’une femme qui avait ses règles était « impure ». Cela n’a aucun sens, bien sûr, mais même aujourd’hui cette croyance perdure – ainsi que bon nombre de rumeurs et mythes inutiles.

Soyons clairs là-dessus. Il n’y a rien de sale à avoir ses règles et rien ne t’empêche de vivre ta vie comme tu le souhaites. Quant aux idées fausses et semi-vérités que tu as peut-être déjà entendues, traitons-les une à une.

Rien à craindre

Requin
Mythe 1 : Les femmes qui ont leurs règles ont plus de chances de se faire attaquer par des requins.

Il n’existe aucune preuve à ce sujet. Les requins sont attirés par le sang, c’est vrai. Mais la quantité produite est si faible, surtout quand elle est dispersée dans l’eau, que les requins devraient être vraiment tout près de la personne pour le sentir. Alors nager est complètement sûr quand tu as tes règles, comme le fait de se comporter de manière sécuritaire en présence d’animaux.

Cheveux
Mythe 2 : Il ne faut pas se laver les cheveux pendant ses règles.

Il s’agit là d’un « conte de bonne femme » – autrement dit, de pures sottises. Tu peux te laver les cheveux autant que tu le souhaites.

305x305_4-yoga-exercise.png
Mythe 3 : Il n’est pas bon de faire du sport pendant les règles.

C’est tout le contraire. Une activité sportive pendant les règles est l’une des meilleures choses à faire pour atténuer les crampes menstruelles. Tu n’auras probablement pas envie d’entreprendre une activité trop intense, mais des activités douces comme la marche, la nage et le yoga sont bénéfiques et aident à soulager les maux et douleurs liés aux règles. N’oublie pas d’utiliser un tampon si tu vas nager et change-le dès que tu sors de l’eau pour prévenir toute infection.

Exercice de yoga
Mythe 4 : Les gens peuvent voir quand vous avez vos règles.

Il n’y a pas de signe évident qui indique que tu as tes règles. Ton odeur, ta façon de marcher, ton teint ne changent pas. Ceci dit, il n’y a vraiment aucune raison de vouloir le cacher à tout prix. De nos jours, les filles sont beaucoup plus directes par rapport à leurs règles et les symptômes associés comme le syndrome prémenstruel et les crampes. D’ailleurs, pouvoir parler à d’autres de tes règles t’aidera peut-être, ou au moins d’en parler à tes copines. Après tout, elles ont leurs règles elles aussi.

Continuer la lecture

En savoir plus