Coureuse Red.fit

Vous n'aurez peut-être pas envie de faire du sport pendant les règles, et pourtant, il existe de nombreuses raisons qui prouvent que c’est une excellente idée.

Le sport améliore la circulation sanguine dans la zone pelvienne, ce qui atténue les douleurs menstruelles. Cela met également de bonne humeur, vous aidant ainsi à mieux gérer tous les aléas de votre cycle.

Aller à la salle de sport pendant des règles douloureuses peut s'avérer être une mission impossible, mais il existe aussi de nombreuses alternatives. Une longue marche, la natation pratiquée en douceur ou quelques étirements de yoga peuvent soulager les douleurs et vous aider à rester positive. Dans une étude réalisée auprès d’athlètes féminines de haut niveau, bien que trois femmes sur quatre affirment se sentir moins bien juste avant les règles, 63 % rapportent également que les douleurs diminuent pendant l’entraînement. Un entraînement ou une activité physique vous aidera à vous sentir mieux globalement, car l’exercice stimule la production d’endorphines dans le corps. Ces hormones du bien-être ne se contentent pas de soulager les symptômes prémenstruels, elles aident aussi à mieux dormir.

L’activité physique peut également atténuer les ballonnements que nous pouvons ressentir pendant les règles. Savez-vous qu’il est possible pour une femme de prendre deux à quatre kilos en eau pendant son cycle ? Le fait de céder trop souvent aux envies d’aliments gras et sucrés, tout à fait normal les jours qui précèdent les règles, accroît aussi les sensations de ballonnement. Mis à part le fait de culpabiliser, une trop grande consommation d’aliments gras et sucrés entraîne également une baisse de moral et d’énergie. Mais quand on transpire – après un bon entraînement par exemple – notre corps élimine l’eau et on est moins ballonnée. On se sent plus heureuse, on a plus d’énergie et on est plus satisfaite de nos actions.

Le saviez-vous ?

63%
d'athlètes féminines de haut niveau affirment que les douleurs menstruelles diminuent pendant l’entraînement
75%
d'athlètes féminines de haut niveau affirment se sentir moins bien juste avant les règles
2-4
kilos : prise moyenne en eau avant les règles

Vous vous inquiètez des fuites ou des frottements ? Rassurez-vous. Quand vous faites du sport pendant les règles, portez une serviette ultra absorbante et bien adaptée aux courbes de votre corps. Assurez-vous juste de vous doucher et de changer la protection et vos sous-vêtements après le sport, pour que les odeurs menstruelles ne posent pas problème.

Si vous souffrez de règles extrêmement abondantes (ménorragie), mieux vaut éviter certains cours de sport trop intensif comme le kickboxing par exemple. Du moins, au moment du cycle où votre flux est le plus important. Essayez plutôt de rester active en faisant une bonne marche ou une balade à vélo. Et si vous vous entraînez seule à la maison, assurez-vous d’inclure des mouvements vers le bas qui aideront à soulager les crampes menstruelles.

Sport pendant les règles – mythes et vérités

Exercice
Mythe 1 : Il est dangereux de faire du sport pendant les règles.

Vérité : À condition de ne pas exagérer, faire de l’exercice est non seulement sans danger pendant les règles, c’est même recommandé par les experts.

prise de poids
Mythe 2 : On prend du poids juste avant les règles.

Vérité : Il s’agit en fait de rétention d’eau, qui disparaît au début des règles.

plus de calories
Mythe 3 : Faire du sport pendant les règles permet de brûler plus de calories.

Vérité : Eh non. Mais c’est le cas si tu fais du sport pendant la phase lutéale de ton cycle, juste avant les règles.

Continuer la lecture

En savoir plus

Partager Tweet