TSS explained

Vous avez peut-être déjà entendu parler du syndrome du choc toxique. Si oui, vous savez probablement qu’il est généralement associé au port de tampons. Cependant, il peut également se présenter pendant les règles quand on n’utilise pas de tampons.

C’est une infection rare mais grave qui peut être fatale. Ainsi, il est important de savoir ce qu’il faut éviter de faire et quels en sont les symptômes.

Le syndrome du choc toxique ou SCT est une maladie extrêmement rare, mais grave. Elle est causée par des toxines produites par une bactérie normalement présente sur le corps humain. Et se développe plus fréquemment chez les jeunes filles et les femmes de moins de 30 ans pendant les règles. Une bonne hygiène est essentielle quand vous utilisez des tampons. Il est important de changer son tampon régulièrement, idéalement toutes les 4 heures. Il faut également bien veiller à toujours se laver les mains avant de déballer et de mettre un tampon, et à se laver les mains après également.

Le SCT est souvent associé à l’utilisation de tampons ; cependant, il peut également se présenter pendant les règles quand on n’utilise pas de tampons. [1] Ils se développe plus fréquemment chez les jeunes filles et les femmes de moins de 30 ans pendant leurs règles. Bien que de nombreuses femmes utilisent des tampons sans problème de santé dans le monde entier, il est estimé que la moitié des cas de SCT sont liés aux règles, bien que les études n’aient pas encore trouvé quel était le lien entre les tampons et le SCT. Les tampons ne transportent pas la bactérie causant le SCT mais l’utilisation de tampons a été associée à une augmentation du risque de SCT.

Bien que le SCT puisse se produire quel que soit le niveau d’absorption du tampon, le risque augmente si vous utilisez des tampons ayant un niveau d’absorption plus élevé. [2] C’est pourquoi vous devriez toujours choisir le tampon ayant le plus faible niveau d’absorption pour votre flux. Non seulement cela réduit le risque de SCT, mais cela rend également le retrait du tampon beaucoup plus facile. Alors au lieu de vous dire « autant être sûre » et choisir le tampon le plus absorbant, mieux vaut choisir le tampon ayant le plus faible niveau d’absorption pour votre flux.

Gardez votre tampon emballé jusqu’à ce que vous soyez prête à l’introduire. Après vous être lavé les mains, déballez un tampon neuf juste avant utilisation, et ne le manipulez pas ou ne le posez pas sur une surface avant de l’introduire. Si cela fait un certain temps que votre tampon traîne dans votre sac et que l’emballage s’est déchiré, jetez-le. Si l’emballage est déchiré, le tampon pourrait être contaminé par des bactéries et entraîner une infection.

Mais il y a également d’autres précautions à prendre pour réduire le risque de SCT. Utilisez un tampon uniquement quand vous êtes sûre d’avoir vos règles – pas quand vous pensez qu’elles vont commencer – et jamais pour les pertes de tous les jours. Ne mettez pas de tampon si cela vous fait mal, et ne mettez jamais plus d’un tampon à la fois. Changez toujours votre tampon régulièrement, de préférence toutes les quatre heures. Ne gardez jamais un tampon plus de huit heures d’affilée.

La nuit, idéalement, utilisez une serviette hygiénique Nana avant de vous coucher plutôt qu’un tampon, ou si vous utilisez un tampon, changez votre tampon juste avant d’aller vous coucher, en veillant à le retirer huit heures après au plus tard. Si possible, alternez tampons et serviettes hygiéniques pendant vos règles. Et veillez bien à toujours retirer votre tampon à la fin de vos règles.

Il est important de bien se rappeler que le SCT est extrêmement rare. Néanmoins, connaître les signes qui doivent alerter est extrêmement important. Car si dans de rares cas, le SCT peut être fatal, s’il est diagnostiqué et traité rapidement, les chances de guérison sont bonnes. [3]

Les symptômes du SCT incluent une forte fièvre soudaine, des diarrhées, des vomissements, des symptômes grippaux, des vertiges, une inflammation du blanc des yeux, les lèvres et la langue qui deviennent très rouges ou une éruption cutanée ressemblant à un coup de soleil. [4] Le SCT empire très rapidement. Si vous avez ces symptômes, enlevez votre tampon immédiatement et contactez un médecin dès que possible, en lui expliquant que vous avez vos règles. La plupart des personnes traitées guérissent complètement.

Continuer la lecture

En savoir plus

Partager Tweet