Campagne Nana #histoiresduterus

Pourquoi nos #histoiresduterus méritent d’être entendues

On raconte aux filles une histoire toute simple :

Tu auras tes règles vers douze ans. Elles seront douloureuses. Tu auras des enfants. Puis plus de règles. Puis, vers cinquante ans, ton corps partira à la retraite gentiment.

Mais ce n’est jamais aussi simple. Les histoires invisibles, tues, méconnues de nos règles, vulves et utérus - nos « histoires d’utérus » - sont bien plus complexes.

Il y a des témoignages d’amour et de haine, de plaisir et de douleur, de douleurs si fortes que cette maladie a un nom, l’endométriose, des histoires d’envie de bébés et de tentatives de procréer. Et de femmes qui ne veulent pas d’enfants. Jamais. La joie de la naissance. Les douleurs de l’accouchement. Et la dévastation silencieuse de la fausse-couche. Des témoignages de règles avec une régularité de métronome. Et d’autres capricieuses. De débuts embarrassants et de périménopauses en montagnes russes. Des histoires heureuses. Des histoires tristes. Des histoires triviales. Des histoires fortes. De l’amertume. De la douceur.

Toutes nos histoires sont aussi valables et normales les unes que les autres. Aucune d’entre nous ne devrait avoir à cacher ce que nous ressentons.

Pour que nous puissions vous connaitre, vous voir, pour qu’on puisse s’entraider, nos #histoiresduterus méritent d’être entendues et partagées.

Partagez vos #histoiresduterus avec nous

Merci aux femmes qui ont partagé leurs histoires, source d’inspiration avec nous. Si vous aussi souhaitez partager la vôtre, nous serions ravis de l’entendre.

Tout ce que nous apprenons de vos témoignages inspire nos actions contre la stigmatisation, et contribue à briser les tabous liés aux expériences intimes des femmes.

Découvrez la gamme complète de produits Nana