Si vous avez des règles extrêmement abondantes (ménorragie), il est important pour votre santé et votre bien-être que vous en connaissiez la cause.

Il y a longtemps, la ménorragie était considérée comme quelque chose de normal, et les femmes devaient se contenter de « faire avec ». Cependant, des saignements menstruels prolongés ou abondants peuvent également être le signe d’un trouble hémorragique sous-jacent, comme l’hémophilie.

L’hémophilie est un trouble génétique qui signifie en gros que le sang ne coagule pas correctement. Ce trouble est plus répandu chez les hommes, mais des filles et des femmes peuvent avoir des symptômes modérés de l’hémophilie car elles sont porteuses du gène, mais n’ont pas été diagnostiquées.

Si vos règles durent plus de sept jours, que vous avez de gros caillots ou que vos règles sont si abondantes que vous devez constamment changer de serviette, vous êtes peut-être atteinte d’hémophilie. Mais souvenez-vous qu’il existe d’autres causes potentielles de ménorragies, comme les fibromes utérins ou un déséquilibre hormonal, alors il est primordial de demander l’avis d’un médecin ou gynécologue.

D’autres symptômes de l’hémophilie incluent de se faire facilement des bleus, de saigner du nez souvent et de manière prolongée, de saigner excessivement lors de coupures, d’interventions dentaires ou chirurgicales. Vous vous apercevrez aussi probablement que les douleurs des règles et d’ovulation sont particulièrement fortes – par exemple des douleurs dans le bas-ventre lorsque l’ovaire libère un ovule, environ 14 jours avant les règles. Si vous êtes affectée par l’un de ses symptômes, il est important de consulter un médecin pour déterminer si vous êtes atteinte d’hémophilie ou d’un autre trouble hémorragique.

Le plus important est de ne pas paniquer. Être atteinte d’hémophilie ne veut pas dire que vous ne pouvez pas avoir une vie normale ou continuer à faire ce que vous aimez. Mais il est crucial d’obtenir une assistance médicale, car les conséquences sur la santé peuvent être graves si cela n’est pas traité. Un trouble hémorragique non diagnostiqué peut entraîner une anémie – carence en fer – due à la quantité de sang perdue pendant les règles. Vous pouvez également rencontrer des problèmes lors des interventions médicales et dentaires. Obtenir un diagnostic formel et une assistance signifie que vous pourrez retourner à une vie normale et cesser de vous inquiéter. Alors si vous avez des doutes, faites-vous examiner.