L’incontinence peut faire peur, mais les pertes urinaires légères arrivent à de nombreuses personnes. Elles peuvent avoir différentes raisons.

La sueur, les pertes vaginales et le spotting sont des fluides intimes normaux que les femmes peuvent rencontrer à tout âge. Dans la plupart des cas, c’est même le signe d’un vagin en bonne santé. En plus de ces fluides intimes du quotidien, il est possible d’avoir des pertes urinaires légères, de temps en temps.

L’incontinence légère n’est pas quelque chose dont on devrait avoir honte et, avec les serviettes Nana sont là pour vous aider. Après tout, ce n’est qu’un peu d’urine ! Il est important d’identifier pourquoi vous avez ces fuites, afin d’obtenir le soutien et le traitement dont vous avez besoin. Découvrons ensemble pourquoi cela peut se produire, et ce qu’il est possible de faire.

Alors, qu’est-ce que l’incontinence légère ?

L’expression « incontinence urinaire » signifie simplement un manque de contrôle volontaire sur la fonction urinaire. On nous dit que ce sont les personnes âgées qui sont touchées par l’incontinence, mais en vérité cela peut affecter tout le monde, hommes et femmes, à tout âge.

Il existe différents types d’incontinence. L’incontinence urinaire d’effort est quand vous avez des pertes urinaires légères pendant un effort physique – comme tousser, éternuer, soulever des objets lourds ou avoir une crise de fou rire ! Un autre type courant est l’incontinence urinaire par impériosité, qui se manifeste par une envie soudaine et incontrôlable d’uriner et l’incapacité de se rendre aux toilettes à temps.

L’incontinence légère est quand vous avez des pertes urinaires légères à certains moments ou dans certaines situations. Bien que l’incontinence légère soit un trouble extrêmement répandu, un grand nombre d’entre nous ont honte de l’admettre. Il est temps de parler de cette situation, afin d’éliminer la stigmatisation à laquelle de nombreuses personnes restent confrontées. Pouvoir partager vos inquiétudes avec un proche, ou envisager l’incontinence légère comme quelque chose de courant plutôt qu’une source de honte et d’isolement peut faire une grande différence.

À quoi peut être due mon incontinence légère ?

Il existe toutes sortes de causes et de raisons à l’incontinence légère. Vous n’êtes pas seul(e) – presque 423 millions de personnes au monde sont concernées ![1] Elle peut être causée par différents éléments déclencheurs – des troubles de l’urètre (le tube qui transporte l’urine de votre vessie à l’extérieur du corps) et de la vessie comme les infections urinaires (IVU) à certains médicaments qui affectent la quantité d’urine produite. Si vous êtes un homme, elle peut être liée à la prostate. 

Il existe plusieurs raisons qui expliquent pourquoi les femmes sont plus sujettes aux fuites urinaires :

La grossesse

Pendant la grossesse, le corps de la femme traverse de nombreux changements pour faire place au bébé. Les femmes enceintes ont souvent une capacité réduite de la vessie, et le fait que certains bébés aiment donner des coups de pied dans la vessie comme dans un ballon de foot n’aide pas. Les changements hormonaux pendant la grossesse peuvent également affaiblir vos muscles et affecter la tonicité de votre périnée (la région entre la vulve et l’anus). Les muscles autour de la vessie peuvent également subir une pression considérable. 

Nous avons écrit un article les modifications de votre corps après l’accouchement, afin de savoir à quoi vous attendre après l’accouchement, une fois que les choses se sont un peu calmées.

L’accouchement

L’accouchement peut être merveilleux, miraculeux et source de désordre – nous avons tous conscience qu’il amène de nombreux changements avec lui, à la fois psychologiques et physiques. Bien que de nombreuses femmes n’en parlent pas, certaines peuvent avoir des ruptures ou des déchirures, ou encore un affaiblissement de la vessie suite à l’accouchement. Jusqu’à neuf femmes sur dix accouchant de leur premier enfant par voie basse auront une déchirure, des égratignures ou une épisiotomie[2], c’est donc quelque chose de très courant. 

Votre périnée (les muscles qui supportent vos organes pelviens) peut également être un peu étiré après l’accouchement. Une étude montre que l’accouchement par voie basse double ou triple le risque d’avoir une incontinence à l’effort, et la césarienne augmente ce risque de 50 %[3]. C’est donc quelque chose que votre mère, votre grand-mère, vos sœurs et vos amies ont également connu et surmonté. Les petites fuites urinaires font partie des modifications du corps après l’accouchement auxquelles vous pouvez vous attendre, mais nul besoin de les supporter en silence, ou de penser que c’est irrémédiable. La rééducation post-partum peut vous permettre de retrouver la forme.

La ménopause

Outre l’arrêt des règles et les bouffées de chaleur tant redoutées, un autre signe de la ménopause est le déclin des taux d’œstrogènes dans votre corps et les voies urinaires inférieures. Le tissu de ces zones peut s’assécher, s’amincir et perdre en élasticité. Vos muscles du périnée peuvent également s’affaiblir sans œstrogène pour les stimuler. Ceci peut entraîner des petites fuites urinaires occasionnelles. 

La plupart d’entre nous peuvent avoir une incontinence légère pour diverses raisons. Mais la bonne nouvelle est que beaucoup peut être fait pour vivre pleinement votre vie, que vous ayez des fuites légères ou non.

Quelles options de traitement sont disponibles si j’ai une incontinence légère ?

Le manque d’éducation et le tabou autour du sujet signifient que beaucoup de personnes sont mal à l’aise et ne savent pas quoi faire quand elles ont des pertes urinaires légères occasionnelles. La bonne nouvelle est que quelle que soit la cause de votre incontinence légère, il y a toujours des moyens de traiter et d’améliorer les troubles, tout en gérant les symptômes en attendant. 

De nombreux types de boissons et d’aliments peuvent irriter la vessie comme le café, l’alcool, les boissons gazeuses et les fruits acides, la nourriture épicée et même le chocolat ![4] Mais ne vous inquiétez pas, nul besoin de renoncer à vos encas préférés : des ajustements simples de votre mode de vie, comme réfléchir à ce que vous mangez ou buvez, peuvent avoir un impact important – comme éviter de boire un litre de boisson gazeuse avant d’aller vous coucher. 

Une autre solution efficace pour lutter contre l’incontinence légère consiste à renforcer votre périnée en faisant travailler vos muscles internes. Même quelques minutes par jour peuvent aider, vous pouvez le faire tout en regardant la télé, en consultant les réseaux sociaux ou en écoutant votre musique préférée.

Si vous avez une incontinence légère, même si c’est juste un peu d’urine, consultez votre médecin. Il pourra trouver la cause et vous aider à déterminer le meilleur traitement pour vous.

Pour aider à gérer l’incontinence légère en attendant, porter une serviette Nana spécialement conçue pour tous les fluides intimes, même un peu d’urine, peut vous offrir le soutien dont vous avez besoin. Les protège-slips Nana Extra Protection avec protection renforcée absorbent 30 % en plus que nos protège-lingeries ordinaires, réduisent la sensation d’humidité et aident à neutraliser les odeurs pour vous sentir fraîche et sûre de vous, afin de continuer à mener la vie que vous voulez.

Clause de non-responsabilité médicale

Les informations médicales de cet article sont fournies à titre d’information uniquement, et ne doivent pas être utilisées ou invoquées à des fins de diagnostic ou de traitement. Consultez votre médecin ou votre gynécologue pour des conseils spécifiques concernant une pathologie.

[Références]