Femme qui accouche, berçant son bébé après un accouchement dans l’eau

Vous allez bientôt accoucher

Devenir parent est une expérience vraiment unique, pleine de joie et de bonheur. Mais cela peut aussi être stressant et effrayant – surtout pour la personne qui porte le bébé, encore plus en ces temps de crise.

Votre corps se transforme. Vos émotions sont changeantes – ce qui est compréhensible car vous vous préparez à accoucher en pleine pandémie mondiale. Tout cela (et bien davantage), tout en sachant que votre vie est sur le point de changer pour toujours. On comprend facilement que cela puisse être effrayant. 

Même avec les mesures de distanciation sociale qui comportent leurs propres défis, il est possible de vivre l’accouchement de manière positive. Après tout, vous décidez de vos propres choix.

Heureusement, vous n’êtes pas la seule. Toute femme traversant une grossesse et un accouchement ressentira les mêmes transformations et émotions.

Le corps change durant la grossesse

Les changements les plus évidents de votre corps pendant la grossesse sont difficiles à ignorer. Mais beaucoup de choses non directement observables se produisent également. Dès la conception, votre utérus, votre vagin et votre vulve se préparent à la naissance de votre bébé. 

De nombreuses femmes constatent que leurs lèvres changent de couleur et de taille pendant la grossesse. D’autres constatent un changement de taille de leur vagin. C’est juste une manière pour le corps de se préparer à l’accouchement ; c’est tout à fait normal et naturel.

Si vous accouchez par voie vaginale, d’autres changements peuvent survenir. Les corps des femmes sont conçus pour accoucher, et le vagin est fait pour s’étirer, mais le déchirement des tissus vaginaux pendant l’accouchement reste extrêmement courant. Comme une mère nous l’a confié pour notre projet #histoiresduterus, « c’est comme un jardin tranquille, rempli de magnifiques fleurs, qui soudain est changé pour toujours ». Si vous avez un déchirement – ou une épisiotomie (une incision pour limiter les dommages entraînés par le déchirement naturel) – il faudra peut-être vous recoudre, ce qui peut changer l’apparence de votre vulve et vos sensations lors d’un rapport sexuel. 

Des douleurs et un certain dessèchement surviennent fréquemment, mais heureusement, les effets s’atténuent au fil du temps et à l’aide de lubrifiants. De nombreuses femmes peuvent aussi avoir un relâchement de leur périnée, ce qui affecte leur continence. En effet, un accouchement vaginal double ou triple le risque de souffrir d’incontinence d’effort [1].

Femme tenant un nouveau-né

Ne soyez pas exigeante envers votre corps après l’accouchement

La société exerce une forte pression sur les femmes, censées « se remettre » le plus vite possible après l’accouchement. Une femme nous a déclaré : « On me donnait de nombreux conseils de régimes et d’entraînement, comme si j’avais de telles attentes pour mon corps ».

Mais, comme toute nouvelle maman vous le dira, « se remettre rapidement » est irréaliste. Votre corps a réalisé un exploit incroyable en portant et en donnant naissance à votre bébé, et maintenant, il a besoin de temps pour se remettre.

Après ma grossesse, j’avais du ventre – quelqu’un m’a même demandé si j’étais enceinte, ce qui, évidemment, m’a blessé.

Avec le temps, votre corps se remettra et changera à nouveau. Il ne sera plus exactement comme avant la grossesse, mais deviendra votre « nouveau corps normal ». Votre vulve sera peut-être un peu différente. Ou votre vagin pas tout à fait pareil. Ou quelque chose de complètement différent. Tout ceci est lié au fait de donner la vie, et peut aussi changer votre manière d’être et de voir le monde au plus profond de vous. 

Et même si vous ressentez une certaine pression sociale concernant votre apparence après l’accouchement, n’oubliez pas que vous avez donnez vie à un bébé. Il est temps de prendre soin de vous et de chérir votre corps, d’accepter tous les changements qui sont le résultat de ce petit être que vous avez créé. 

Comme nous l’a dit une mère : « Être maman est une chose merveilleuse, on ne devrait pas voir nos vergetures comme des « marques » de la grossesse, mais comme un cadeau ! »

On ne l’aurait pas mieux dit !

Si vous avez une histoire de naissance que vous aimeriez partager, aidez-nous à briser les tabous autour de l’accouchement en partageant votre histoire avec le hashtag #histoireduterus.

[Sources]

[1] https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC1472678/

Gamme complète de produits

Découvrez la gamme complète de produits Nana